Espace client


Nos valeurs

La SMAB (Société Mutuelle d’Assurance de Bourgogne) est une Mutuelle régionale indépendante dont le siège est basé à Dijon, et qui a la particularité d’appartenir à ses assurés.

Depuis plus d’une centaine d’années nous privilégions la qualité de la relation humaine et le principe de mutualité.

Afin de toujours proposer un service de qualité, et un confort optimal à nos sociétaires, nous avons pris la décision de nous engager à :

  • Traiter les demandes sous 48 h
  • Traiter les réclamations sous 48 h
  • Proposer un rendez-vous sous 48 h
  • Proposer de nouveaux services adaptés aux différents besoins

 

SMAB - Assurance et mutuelle à Dijon

La SMAB et ses sociétaires sont fiers de soutenir plusieurs associations et projets locaux

Toolib OPAD Dijon Athlétic Club Chenôve Le trèfle à 4 clowns Ani'nomade
SMAB - Assurance et mutuelle à Dijon

Actualités

Achat d'une occasion en urgence avant les vacances : comment éviter les pièges ?

Vous partez en congés le week-end prochain ? Ou dans 15 jours ? Mais horreur, votre voiture vient de subir un accident, un vol, ou est morte de sa belle mort ? Il va falloir très vite retrouver une auto adaptée. Mais acheter en urgence, c'est toujours risqué. Alors comment éviter les plus gros écueils d'un achat à la dernière minute ?

Evidemment, c'est toujours au pire moment que cela arrive. Vous aviez tout bien planifié, l'hébergement et les trajets pour vos vacances qui arrivent, et patatras, votre auto devient subitement inutilisable ! 
Dans tous les cas, vous voilà à pied. Mais pas question de transporter la famille sur le lieu de villégiature en train ou avion. Alors branle-bas de combat, il vous faut trouver absolument une nouvelle voiture avant la date fatidique du départ.
 

Acheter une voiture dans l'urgence n'est pas impossible. Mais c'est plus risqué, c'est une certitude. Il faut d'une part réfléchir vite, se décider vite. Le temps manque pour essayer des modèles différents, ou plusieurs exemplaires d'un même modèle pour choisir le meilleur. On risque aussi de le surpayer, parce que "de toute façon, pas le temps de trouver meilleure afffaire", alors même que c'est une dépense imprévue, et que le budget à y consacrer est certainement réduit.

 

Alors pour éviter les plus gros écueils de ce type d'achat urgent, pas anodin (il s'agit quand même d'une voiture !), suivez ces quelques conseils. Ils vous éviteront les plus gros ennuis.

 

1/ Prenez quand même le temps de définir vos besoins

Votre ancienne voiture vous convenait parfaitement. Il faut que cette acquisition puisse vous rendre les mêmes services. On peut bien évidemment, par facilité, rechercher des annonces concernant le même modèle. C'est une bonne idée.

Mais parfois, impossible de retrouver le même moteur couplé au même niveau d'équipement, avec un kilométrage proche, ou tout simplement, que l'auto soit proche de chez vous. Il faut donc définir une courte liste de modèles équivalents, et s'assurer, en consultant des fiches techniques , que les mensurations de l'auto conviennent au lieu de stationnement, que le volume de coffre sera suffisant. Ce serait dommage de devoir laisser la valise du petit dernier sur le trottoir, ou de devoir laisser le chien au beau-frère...
 

N'hésitez pas à envisager un break si vous aviez un SUV, les volumes de chargement sont souvent proches. Ou un monospace compact, leur manque d'attractivité en occasion rend les prix plus abordables, ce qui est une bonne chose en cette période d'inflation des prix sur le marché de la seconde main.

Lors de l'essai, munissez-vous éventuellement d'un mètre, ça peut toujours servir pour être sûr que certains de vos effets personnels trouveront leur place. Et que les éventuels sièges bébé ou rehausseurs trouveront leur place en largeur. 

 

2/ Privilégiez un achat en concession ou chez un gros négociant connu

Privilégiez plutôt les gros concessionnaires, ou les gros négociants, qui ont un parc occasion fourni, de plusieurs dizaines, voire centaines de véhicules. Ainsi, vous pourrez, en une seule fois, voir et essayer plusieurs voitures différentes.

Autre avantage, vous bénéficierez le plus souvent d'une garantie longue et extensible éventuellement, et pour les concessionnaires, à portée nationale. Cela veut dire que si par malheur vous tombez en panne après achat, vous pourrez faire réparer n'importe où en France, sans avoir besoin de faire rapatrier la voiture chez le vendeur. Vérifier d'ailleurs les conditions de garantie pour savoir ce qui est couvert, et si vous pouvez faire réparer n'importe où, certains négociants proposent aussi cette solution, via des organismes externes.

 

3/ Ne négligez pas l'essai

Ce n'est pas parce que vous êtes pressé qu'il faut négliger l'essai, point le plus important lors d'un achat. Certes, vous ne pourrez peut-être pas, par manque de temps, trouver une connaissance férue de mécanique qui pourra vous accompagner. Mais ne zappez pas cette étape.

Un vendeur qui vous refuserait l'essai, pour quelque raison que ce soit, est à fuir.

 

4/Privilégiez une marque/un modèle fiable

Pour ne pas vous retrouver sur la route des vacances avec votre récente acquisition en warning sur la bande d'arrêt d'urgence ou le bas-côté, vous pouvez aussi opter pour la tranquillité d'un modèle ou d'une marque à la bonne réputation de fiabilité. Et ce, même si ce n'était pas votre choix de prédilection. Mais il faut parfois faire contre mauvais coeur bonne fortune !
Vous pouvez, pour jauger de la fiabilité d'un modèle, consulter le net, qui regorge d'information

5/ Comparez les prix

Aujourd'hui, ce n'est pas une perte de temps que de faire cela. On peut sur le net comparer les annonces facilement, leur rapport prix/kilométrage, en quelques minutes seulement. Et de nombreux sites, La Centrale en premier lieu, proposent une cote pour la plupart des modèles du marché. Pas forcément toujours parfaite, selon les modèles, elle permet toutefois de voir si un modèle s'écarte vraiment de sa cote théorique. Et les autres annonces de modèle équivalent permettent de voir si les prix de marché sont respectés.

En effet, ce n'est pas parce que l'on est pressé qu'il faut accepter de surpayer une occasion.

6/ Prenez un petit crédit

Si vous êtes court en budget, le risque augmente d'autant plus de se retrouver avec une occase fragile, qui pourrait à son tour vous lâcher. Loin de nous l'idée d'être alarmistes, mais c'est un fait. Dans les petits budgets, le pire cotoît le meilleur...

Alors, envisagez une rallonge à ce budget, de quelques milliers d'euros, en souscrivant un petit crédit à la consommation. De nombreuses officines en proposent, à des taux parfois très intéressants.

Et cela prend figurez-vous très peu de temps. La plupart des organismes donnent une réponse, positive ou négative, dans la journée, au pire le lendemain. Cela ne vous fera pas perdre de temps.

Et avec un budget plus confortable, la possibilité d'acquérir une meilleure occasion s'offre à vous. On enfonce une porte ouverte, là, mais certaines personnes pensent encore que demander un crédit auto prend du temps. Ce n'est pas le cas.
 

7/ Ne montrez pas que vous êtes pressé

Ce serait une grosse erreur. Evitez de parler au vendeur professionnel de vos déboires avec votre ancienne auto, et de votre urgence à en trouver une nouvelle. il serait tenté de n'accepter aucune négociation, ou de vous refiler les plus mauvais véhicules de son stock, puisqu'il vous aura analysé comme étant un peu coincé par le temps, et prêt à mettre plus d'argent pour être sûr de repartir avec ce moyen de transport si essentiel pour vous.

Demandez seulement si le véhicule est prêt à partir rapidement, mais sans dire que vous êtes dans l'urgence. Si vous êtes amenés à le dire, dites aussi que vous avez d'autres pistes prometteuses qui peuvent être rapidement mises à la route, chez un concurrent. Ainsi, vous montrez que vous n'êtes pas à la merci du vendeur.

8/ Ne négligez pas les papiers et les factures

Tout comme la vérification des prix, vérifier que tout est en règle au niveau du contrôle technique, du carnet d'entretien, des factures, de la carte grise, ne prend que quelques minutes.

Le CT vous informera sur l'état de sécurité de l'auto. Les factures ou le carnet sur son historique d'entretien. Pour un achat en urgence, privilégiez si possible une première main. Il est plus simple de récupérer son historique. Mais une seconde main, voire une troisième, n'est pas rédhibitoire, si le suivi des révisions est limpide.

Ne tombez pas dans le piège d'acheter une auto sans contrôle technique car "il n'est pas encore fait". En effet, beaucoup de vendeurs pro ne l'effectuent que quand l'auto est vendue. insistez pour qu'il soit fait avant signature. Les garages peuvent en général passer leurs occasion rapidement au CT, car ils ont des accords avec les centres.

Si vous assumez de le faire vous-même, vous vous exposez à des frais, qui seront souvent de votre poche, malheureusement, si des défauts sont relevés.

Voir toutes les actualités